Culture de cannabis en intérieur ou en extérieur?

Il y a certainement un grand nombre de mythes et de folklores autour de l’utilisation de la marijuana. Certains mythes communs que l’on peut entendre sont notamment liés à l’utilisation du sang menstruel pour la floraison ou à l’utilisation du bicarbonate de soude et du vinaigre, qui auraient pour propriété de tuer les plantes, alors que la volonté initiale était d’ajuster le pH. Certaines personnes prétendent que tout type de lumière artificielle, quel qu’en soit l’intensité, détruirait les récoltes alors que d’autres affirment que quelques heures de lumière artificielle au milieu de la nuit permettraient d’augmenter la taille des plantes. Cependant, le plus grand mythe reste la croyance commune que la culture de cannabis en intérieur produit des résultats inférieurs à ceux de la culture en extérieur. Bien que cette méthode ait certainement des avantages et des inconvénients, on retrouvera dans les deux types de culture des intérêts différents.

Extérieur

Les avantages d’une croissance en plein air sont évidents : il n’est alors pas nécessaire de s’inquiéter de ventilation ou d’ajout de lumière. Le soleil fournit environ 2000 watts de lumière par mètre carré, ce qui est certainement plus important que n’importe quel apport de lumière en intérieur. Beaucoup se méprennent sur l’importance de cette différence de lumière. L’air est aussi frais et délivrera la totalité du CO2 dont les plantes auront besoin, et qu’il serait difficile de fournir naturellement dans une culture de cannabis en intérieur. Le sol peut aussi contenir des éléments nutritifs et, si ce n’est pas le cas dans certaines régions, il est toujours possible de préparer son propre sol. Enfin, les racines des plantes seront capables de se propager à plus grande échelle.
Il y a aussi des inconvénients à considérer. Tout d’abord, il n’y a aucun contrôle sur les cycles de lumière et les plantes devront se développer sur le modèle de récolte annuelle naturelle. Il n’y a aussi aucune intimité, car contrairement aux cultures de cannabis en intérieur, il est très difficile de cacher celles qui croissent en extérieur. La ventilation ouverte à laquelle les cultures en extérieur sont exposées signifie que les plantes pourraient être pollinisées par des pollens sauvages, et ainsi gâcher toute tentative de produire du cannabis avec un haut pourcentage de THC.

Intérieur

Les avantages d’une culture de cannabis en intérieur ne sont pas nécessairement immédiatement visibles. Il est évident que faire pousser en intérieur offre plus d’intimité, mais le plus grand bénéfice reste le contrôle du développement des plantes. Il est possible de contrôler le type de lumière fourni, et la régularité du cycle lumière/obscurité. Il est aussi plus facile d’ajuster la température et l’humidité de l’environnement de croissance pour les rendre optimales pour la plante. Alterner entre la culture hydroponique et biologique devient aussi plus simple. Bien qu’en intérieur, il ne sera pas possible de faire de petites récoltes vu le manque d’espace et de lumière, il y a toujours l’opportunité d’avoir de petites cultures à plusieurs stades de développement différents puisque la croissance peut être contrôlée, donnant ainsi la possibilité au cultivateur de faire une récolte en une fois, ou de l’étaler sur plusieurs fois.